Chez nous en Lorraine

Mes passions, mes loisirs…..

24 septembre, 2010

Installation du terrarium

Classé dans : Terrariophilie — cheznous54 @ 8:21

Fin juillet, alors que j’effectuais des achats concernant notre aquarium, mon attention fut attiré par un petit terrarium. Il est vrai que j’envisageais déjà depuis un certain temps l’achat d’un terrarium, mais d’une part le prix était assez élevé et d’autre part je savais que mon « colocataire » Jean Claude n’appréciait point certains animaux. Oui, me direz-vous, quand on parle de terrarium, on pense de suite à des serpents, alors qu’un terrarium peut accueillir bon nombre d’espèces animales tels que les geckos, lézards, amphibiens (grenouille, crapauds, salamandres), tortues, invertébrés (phasmes, mantes, coléoptères, mygales, etc.…) ainsi que des espèces végétales comme les plantes carnivores. Le choix est assez vaste, mais je pense que dès le début, on doit avoir une connaissance approfondie des futurs habitants d’un terrarium. N’oublions pas que ceux-ci ne sont pas des animaux de compagnie caressants mais qu’ils sont par contre extrêmement intéressant à observer.

De plus, posséder un terrarium peut être une contrainte pour certains. Alimentation, nettoyage, et surtout périodes d’absence ou de vacances. Avoir un animal, de quelque nature soit-il, doit donc être un acte réfléchi et étudié.

Pour ma part, j’ai choisi un petit terrarium (déplacement possible) de la marque Exo Terra (pub gratuite), modèle Habitat Kit de 30x30x30 entièrement équipé, climat désertique. C’est un terrarium tout verre, comprenant un arrière plan imitant des roches naturelles, rampe d’éclairage Compact Top (sans lampe), substrat, bol à eau, affleurement rocheux, plante cactus, grotte servant de cachette, thermomètre, hygromètre et guide d’utilisation.

Le terrarium étant déjà installé, il ne manque plus que son locataire. Cela ne se faisant pas sur un coup de tête, j’y réfléchis. En tout état de cause, ce ne pourrait être qu’un geckos (petit lézard), par exemple un Stenodactylus sthenodactylus (non, il n’y a pas de faute) ou un Stenodactylus petrii.

Si Jean Claude a peur des serpents et je le comprends, je pense qu’un geckos ne lui déplaira pas outre-mesure, sachant que celui-ci est diurne et passionnant à regarder (enfin, si on a la chance de le voir puisqu’il se cache en général en journée). D’ailleurs, le terrarium se trouve dans ma chambre.

Pour l’anecdote, nous sommes déjà habitués aux lézards, ceux-ci ne détestant pas ramper sur les murs ou rentrer dans nos chambres respectives par la fenêtre quand nous sommes en Ardèche dans la résidence secondaire de ma mère.

Après étude de l’environnement de mon terrarium, quelques achats me semblent indispensables. J’avais pensé pour l’éclairage à une ampoule fluocompacte Repti Glo 10.0, mais ayant consulté des forums sur le sujet, et au choix d’un Stenodactylus, une simple ampoule Sun Glo néodyme de 25 W serait suffisante aussi bien en éclairage qu’en chauffage d’appoint. D’autre part, le bol à eau fourni avec le terrarium ne me semble pas adapté à l’espace de vie prévu et sera remplacé par un bol à eau et à nourriture combiné. Enfin, le substrat également fourni (sable rouge du désert) avec le terrarium n’est pas en quantité suffisante, donc l’achat d’un complément me paraît indispensable.

Et c’est à ce moment que le parcours du « combattant » commence afin de trouver ce qui me manque, car habitant près d’une ville importante comme Nancy, je n’ai trouvé que le bol à eau et à nourriture combiné. Aucune trace d’ampoule Sun Glo  25 W ni de sable en sac de 2,25 kg, que ce soit chez Jardil…, Proca… ou Maxi Z.. (le plus cher d’ailleurs). Quant à trouver un Stenodactylus, je verrai ça plus tard.

Finalement, j’ai commandé ces produits par correspondance chez « Zooplus » (pub encore gratuite, je sais mais livraison extrémement rapide, et pourtant venant d’allemagne). De plus, dernièrement, j’ai acquis, une pellicule chauffante de substrat afin d’établir un point chaud à l’intérieur du terrarium.

Pour le geckos, j’attends début novembre. D’après ce que j’ai compris chez un revendeur du coin, cela s’achète par correspondance. Ne seraient. vendus sur place que les animaux vivant et se reproduisant en captivité comme par exemple le geckos léopard.

jy28002.jpg

Opération portes ouvertes

jy28003.jpg

Tout est factice (sauf le sable)

17 septembre, 2010

La Vasque

Classé dans : Amenagements exterieurs — cheznous54 @ 12:00

Ramenée d’Ardèche lors de nos dernères vacances, cette vasque avait attirée notre attention dans un hypermarché local. Imitation parfaitement réussie puisque cette vasque n’est non en pierre mais en résine de synthèse. J’ai adapté une petite pompe d’aquarium permettant un circuit en va et vient de l’eau. Il ne me reste qu’à réaliser une liaison souterraine concernant le câble électrique.

pulnoyjuillet2010010.jpg

La vasque en fonctionnement

13 septembre, 2010

Citation du jour

Classé dans : Citations de mon cru — cheznous54 @ 11:55

« Quand le passé s »évanouit, la beauté des choses ressurgit« 

baccarat041.jpg

Parc Michaut – Baccarat

12 septembre, 2010

Citation du jour

Classé dans : Citations de mon cru — cheznous54 @ 11:02

« Il ne suffit pas de se lever du bon pied, encore faut-il vouloir se lever ! »

reveilanim.gif

11 septembre, 2010

Citation du jour

Classé dans : Citations de mon cru — cheznous54 @ 18:44

« Le pipi du matin soulage le pélerin »

humourpipicaca00005.gif

6 septembre, 2010

6 septembre 1686

Classé dans : Au jour le jour en Lorraine — cheznous54 @ 13:10

Christophe MOUCHEREL naquit le 6 septembre 1686 à Toul, en Lorraine. Après avoir appris de lui-même la tournerie et la menuiserie, où il excelle, il s’intéresse par la suite aux serinettes et se met peu à peu à la facture d’orgue, conjointement à l’activité de fondeur en caractères d’ imprimerie. Il travaille à Metz dans l’atelier de Claude Legros. Par la suite, il fonde sa propre entreprise dans laquelle il travaille avec ses frères Sébastien et Claude. Il a notamment créé les orgues de l’abbaye de Bouzonville, celle d’Étain, l’abbaye de Saint-Symphorien de Metz, la Basilique Saint-Epvre de Nancy, Abbatiale de Mouzon, l’Abbaye Saint-Vincent de Metz…

29 août, 2010

Liqueur de Mirabelle

Classé dans : Vins et liqueurs artisanales — cheznous54 @ 19:15

La liqueur de mirabelle est une boisson alcoolisée à base de mirabelle. Elle est obtenue après macération des noyaux de mirabelle et de sucre dans de l’alcool de fruit neutre auquel est ajouté de l’eau de vie de mirabelle. Cette boisson titre 40° d’alcool (suivant les alcools utilisés dont le degré peut varier). Elle peut être utilisé pour confectionner le kir lorrain en l’additionnant d’un blanc sec ou d’un mousseux ou d’un champagne. 

Il ne faut pas confondre cette liqueur avec l’eau de vie de mirabelle qui est obtenue par distillation après fermentation des fruits en tonneau et qui titre généralement entre 45° et 50°.

Ingrédients :

- 1 kilo de noyau de mirabelles
- 3/4 de litre d’eau de vie blanche (alcool de fruit neutre)
- 1/4 de litre d’eau de vie de mirabelles
- 250 grammes de sucre semoule par litre d’eau de vie

Prendre les noyaux de mirabelles, les mettre dans un bocal et remplir d’eau de vie blanche avec le 1/4 d’eau de vie de mirabelles. Laisser macérer un mois et demi en ayant soin de remuer tous les huit jours. Au bout de ce temps filtrer l’eau de vie.

Faire fondre alors sur le feu, avec un peu d’eau, 250 grammes de sucre par litre d’eau de vie. Laisser faire quatre ou cinq bouillons, écumer. Retirer du feu et ajouter à votre eau de vie filtrée. Laisser refroidir et mettre en bouteille.

Comme d’habitude, cette liqueur est à consommer avec modération.

Vin blanc au miel et à la sauge

Classé dans : Vins et liqueurs artisanales — cheznous54 @ 19:10

Cette recette médiévale est proposée selon le Tractatus de modo preparandi de la fin du XIIIe siècle. Les ingrédients en sont pour un litre de vin :

- 1 litre de vin blanc sec

- 130 g de miel

-  8 à 11 feuilles de sauge fraîches

Pour une bouteille de 75 cl, il faut mettre 100 g de miel et entre 6 à 9 feuilles de sauge.

Faire chauffer une petite partie du vin avec le miel et la sauge finement ciselée.  Laisser infuser 10 à 15 minutes en n’oubliant pas de couvrir.

Mélanger ensuite avec le reste du vin et laisser reposer 24 heures au frais. Filtrer et conserver au frais. Servir décanté (le vin est clair) ou non (le vin est trouble). On obtient un vin doux généralement consommé à l’apéritif. Il est conseillé de le boire frais sans ajout de glaçons.

Le résultat final dépend des ingrédients utilisés à savoir le vin, le miel et la sauge. J’ai fait plusieurs essais avec du vin d’Espagne et du Sauvignon, du miel de fleurs et du miel d’acacia et de la sauge séchée et fraîche. Au niveau du vin, je recommande un vin blanc ordinaire, un miel de bonne qualité et surtout de la sauge fraîche (cueillie du jour si possible). Vous pouvez modifier les proportions à votre goût.

 L’abus d’alcool étant dangereux pour la santé, il est conseillé de consommer ce vin avec modération.

sauge.jpg

Plant de sauge

Liqueur de Verveine

Classé dans : Vins et liqueurs artisanales — cheznous54 @ 18:24

La liqueur de verveine est très célèbre du côté du Puy en Velay. La recette que je vous propose enchantera vos papilles gustatives. De plus sa préparation est très simple. La verveine choisie sera de type citronnelle, utilisé généralement dans cette liqueur.

Cette liqueur se prépare vers fin juillet, début août, avant que la verveine ne soit en fleurs.

Ingrédients :

 - 1 litre d’alcool de fruit à 40° neutre (n’utilisez pas d’alcool de mirabelle, pomme, etc…ce qui dénaturerait complètement le goût.

-  25 morceaux de sucre

-  5 à 6 branches de verveine bien fournies en feuilles et fraîchement coupées

- 1 bouteille vide d’1 litre de contenance.

 Tout d’abord, rincez les branches de verveine. Dans une bouteille, incorporez les branches de verveines, tiges en bas. Il faut savoir que plus vous mettez de branches, plus votre liqueur sera parfumée. Il ne faut pas que les tiges soient tassées, mais plutôt serrées. Ajoutez les morceaux de sucre cassés en deux afin de les introduire facilement par le goulot et remplir d’alcool afin que les feuilles soient entièrement recouvertes. Fermez hermétiquement la bouteille (j’utilise pour ma part des bouteilles avec fermeture à vis).

Agitez  la bouteille afin de faire dissoudre le sucre. Ce geste sera répété de temps en temps, au moins une ou deux fois par semaine. Laissez macérer de 3 à 4 mois minimum et n’ouvrez surtout pas votre bouteille avant. Dernier détail, ne faites aucun filtrage, les branches doivent rester dans la bouteille.

L’abus d’alcool étant dangereux pour  la santé, il est conseillé de consommer cette liqueur avec modération.

pulnoyjuillet2010030.jpg

Verveine citronelle

Purin d’orties

Classé dans : Engrais naturels — cheznous54 @ 18:17

Pourquoi utiliser des engrais chimiques alors qu’il est si simple de faire un bon engrais naturel. Le purin d’orties stimule la croissance des plantes. Il est obtenu par fermentation dont la durée est environ de 15 jours suivant la température . Il est riche en azote, en minéraux, en vitamines et en oligo-éléments.  Fauchez 1 kg d’orties avant qu’ils soient montées en graine puis coupez les en petits morceaux dans 10 litres d’eau de pluie. Laissez macérer 15 jours à 18°. Remuer régulièrement  et surtout  laisser le contenu dans un coin à l’extérieur car l’odeur produite est plutôt désagréable. Pour tout vous dire « ça pue ».  Pour ma part, le seau est au fond du jardin, avec une planche dessus. 

Filtrez et diluez 1 litre de purin pour 10 litres d’eau (eau de pluie de préférence) et arrosez vos plants tous les 15 jours. Le contenu du filtre est à mettre au compost. Le purin d’ortie est également un accélérateur de décomposition du compost. Pour le stocker, je prends un jerrican bien fermé pour éviter que la fermentation ne reparte et je le conserve au frais au sous-sol ou au garage. Voilà, c’est tout simple, ça ne peut pas se rater.

pulnoyjuillet2010022.jpg

Un engrais liquide simple et efficace, mais qui ne sent pas vraiment la rose.

12345
 

mes créations et passions |
lescousines72 |
Miss Sophie . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LaSassavonnette
| Le monde de Cécile
| SAVINGS PROMOTION IN RWANDA