Chez nous en Lorraine

Mes passions, mes loisirs…..

  • Accueil
  • > Vins et liqueurs artisanales

4 juillet, 2011

Liqueur de plantes

Classé dans : Vins et liqueurs artisanales — cheznous54 @ 23:00

Après quelques mois d’absence, mon retour parmi vous. Nous avons quitté depuis bien longtemps l’hiver et nous y voici replongé ? Oui, car mes préparations liquoreuses ne seront à déguster qu’à ce moment là.

Partant du principe que certaines herbes aromatiques issues de notre jardin puissent se combiner entre elles, partant également du principe que certaines liqueurs du commerce sont hors de prix, qui plus est teintée de colorant, et partant du principe enfin qu’une liqueur se doit d’être le plus naturelle possible, alors pourquoi ne pas créer cette liqueur ?

L’élaboration d’un alcool de fruit quelconque peut se transformer en vinaigre,  mais pas une liqueur puisque l’alcool a déjà été traité.

Alors faisons l’inventaire des plantes : thym, menthe, sauge, romarin. S’il est exact que l’on peut élaborer une liqueur de chaque, on peut aussi les combiner. Mais voyons leurs vertus :

apéritives, bactéricides, digestives, énergétiques pour le thym.

antiseptiques, diurétiques, tonique pour la sauge (médicinale).

digestives, toniques, stimulantes pour la menthe poivrée.

digestives et antioxydants pour le romarin.

 Alors quelle est cette recette ?

-        50 cl d’alcool à 90°

-        50 cl d’eau

-        250 gr de sucre en poudre

-        4 petites branches de menthe

-        4 petites branches de thym

-        4 petites branches de romarin

-        6 petites branches de sauge

Recette à laquelle j’ai ajouté (facultatif) de la badiane ou anis étoilé (4 étoiles) pour ses vertus stomachiques et purifiantes ainsi que 3 clous de girofle  pour ses vertus  antiseptiques, anti-inflammatoires et stimulantes.

Dans un bocal et une bouteille suffisamment grand (1,5 l), mettez le thym, la menthe,  le romarin, la sauge, la badiane et les clous de girofle, ajoutez l’alcool et 25 cl d’eau. Laissez macérez pendant 7 jours en remuant tous les jours. Ensuite faites fondre votre sucre dans 25 cl d’eau et ajoutez à votre préparation quand le sirop est refroidi. Remuer de temps en temps la bouteille et attendez trois mois avant de déguster cette liqueur avec modération (filtrée ou non).

Mais quelle en est le coût ? Si vous avez déjà les plantes aromatiques, cela vous reviendra à 6,00 € le litre. Intéressant non ? 

29 août, 2010

Liqueur de Mirabelle

Classé dans : Vins et liqueurs artisanales — cheznous54 @ 19:15

La liqueur de mirabelle est une boisson alcoolisée à base de mirabelle. Elle est obtenue après macération des noyaux de mirabelle et de sucre dans de l’alcool de fruit neutre auquel est ajouté de l’eau de vie de mirabelle. Cette boisson titre 40° d’alcool (suivant les alcools utilisés dont le degré peut varier). Elle peut être utilisé pour confectionner le kir lorrain en l’additionnant d’un blanc sec ou d’un mousseux ou d’un champagne. 

Il ne faut pas confondre cette liqueur avec l’eau de vie de mirabelle qui est obtenue par distillation après fermentation des fruits en tonneau et qui titre généralement entre 45° et 50°.

Ingrédients :

- 1 kilo de noyau de mirabelles
- 3/4 de litre d’eau de vie blanche (alcool de fruit neutre)
- 1/4 de litre d’eau de vie de mirabelles
- 250 grammes de sucre semoule par litre d’eau de vie

Prendre les noyaux de mirabelles, les mettre dans un bocal et remplir d’eau de vie blanche avec le 1/4 d’eau de vie de mirabelles. Laisser macérer un mois et demi en ayant soin de remuer tous les huit jours. Au bout de ce temps filtrer l’eau de vie.

Faire fondre alors sur le feu, avec un peu d’eau, 250 grammes de sucre par litre d’eau de vie. Laisser faire quatre ou cinq bouillons, écumer. Retirer du feu et ajouter à votre eau de vie filtrée. Laisser refroidir et mettre en bouteille.

Comme d’habitude, cette liqueur est à consommer avec modération.

Vin blanc au miel et à la sauge

Classé dans : Vins et liqueurs artisanales — cheznous54 @ 19:10

Cette recette médiévale est proposée selon le Tractatus de modo preparandi de la fin du XIIIe siècle. Les ingrédients en sont pour un litre de vin :

- 1 litre de vin blanc sec

- 130 g de miel

-  8 à 11 feuilles de sauge fraîches

Pour une bouteille de 75 cl, il faut mettre 100 g de miel et entre 6 à 9 feuilles de sauge.

Faire chauffer une petite partie du vin avec le miel et la sauge finement ciselée.  Laisser infuser 10 à 15 minutes en n’oubliant pas de couvrir.

Mélanger ensuite avec le reste du vin et laisser reposer 24 heures au frais. Filtrer et conserver au frais. Servir décanté (le vin est clair) ou non (le vin est trouble). On obtient un vin doux généralement consommé à l’apéritif. Il est conseillé de le boire frais sans ajout de glaçons.

Le résultat final dépend des ingrédients utilisés à savoir le vin, le miel et la sauge. J’ai fait plusieurs essais avec du vin d’Espagne et du Sauvignon, du miel de fleurs et du miel d’acacia et de la sauge séchée et fraîche. Au niveau du vin, je recommande un vin blanc ordinaire, un miel de bonne qualité et surtout de la sauge fraîche (cueillie du jour si possible). Vous pouvez modifier les proportions à votre goût.

 L’abus d’alcool étant dangereux pour la santé, il est conseillé de consommer ce vin avec modération.

sauge.jpg

Plant de sauge

Liqueur de Verveine

Classé dans : Vins et liqueurs artisanales — cheznous54 @ 18:24

La liqueur de verveine est très célèbre du côté du Puy en Velay. La recette que je vous propose enchantera vos papilles gustatives. De plus sa préparation est très simple. La verveine choisie sera de type citronnelle, utilisé généralement dans cette liqueur.

Cette liqueur se prépare vers fin juillet, début août, avant que la verveine ne soit en fleurs.

Ingrédients :

 - 1 litre d’alcool de fruit à 40° neutre (n’utilisez pas d’alcool de mirabelle, pomme, etc…ce qui dénaturerait complètement le goût.

-  25 morceaux de sucre

-  5 à 6 branches de verveine bien fournies en feuilles et fraîchement coupées

- 1 bouteille vide d’1 litre de contenance.

 Tout d’abord, rincez les branches de verveine. Dans une bouteille, incorporez les branches de verveines, tiges en bas. Il faut savoir que plus vous mettez de branches, plus votre liqueur sera parfumée. Il ne faut pas que les tiges soient tassées, mais plutôt serrées. Ajoutez les morceaux de sucre cassés en deux afin de les introduire facilement par le goulot et remplir d’alcool afin que les feuilles soient entièrement recouvertes. Fermez hermétiquement la bouteille (j’utilise pour ma part des bouteilles avec fermeture à vis).

Agitez  la bouteille afin de faire dissoudre le sucre. Ce geste sera répété de temps en temps, au moins une ou deux fois par semaine. Laissez macérer de 3 à 4 mois minimum et n’ouvrez surtout pas votre bouteille avant. Dernier détail, ne faites aucun filtrage, les branches doivent rester dans la bouteille.

L’abus d’alcool étant dangereux pour  la santé, il est conseillé de consommer cette liqueur avec modération.

pulnoyjuillet2010030.jpg

Verveine citronelle

 

mes créations et passions |
lescousines72 |
Miss Sophie . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LaSassavonnette
| Le monde de Cécile
| SAVINGS PROMOTION IN RWANDA