Chez nous en Lorraine

Mes passions, mes loisirs…..

22 juillet, 2010

Aquariophilie

Classé dans : — cheznous54 @ 13:24

Je ne suis pas vraiment un passionné d’aquariophilie dans le vrai sens du terme mais plutôt un amateur éclairé. J’ai commencé en 1995 avec un 60 litres, puis un 80 litres Alizée II en 1997 et en 2004, de nouveau un 60 litres Duo 60 et en 2006, un 60 litres Aquael Pearl 60 jusqu’à ce jour du 14 juillet 2010 où j’ai craqué pour le modèle Fluval Edge de 23 litres. En effet, celui-ci colle bien au design de la pièce qui l’accueille.

Dans cet aquarium, j’ai mis environ 3 kg de gravier noir, un décor avec des petits pots attenant dans lequel j’ai planté une  Cryptocoryne  wentii, ainsi q’une Hemianthus callitrichoides « Cuba » ainsi qu’un plant récupéré de mon ancien aquarium, et j’ai ajouté le dernier survivant de mes poissons, en l’occurrence un Danios Rerio. Viendront probablement par la suite, 3 Danios Rerio et un Betta Combattant.

La filtration de cet aquarium est chimique (charbon), mécanique (bloc de mousse)  et biologique (tubes Biomax). A noter que je n’ai pas de chauffage. Actuellement, l’eau est entre 26 et 28 degrés. Eclairage halogène de basse tension, 2 lampes de 10 W chacune.

Produits utilisés : Cycle Nutrafin, Aqua Plus Nutrafin qui sera remplacé par du Biotopol, Engrais liquide Flora Pride, Substrat Nano Deponitmix. Les test seront effectués avec les bandelettes Easy Test JBL.

jy21014.jpg

Décor désign sobre et épuré.

De nouveaux pensionnaires peuplent cet aquarium depuis aujourd’hui, 29 juillet. Le choix s’est porté sur 3 Danio Rerio ainsi qu’un Betta, de façon à respecter l’équilibre de vie régnant dans l’aquarium. Il est admis qu’un poisson de 1 cm a besoin d’un espace équivalent à 3 litres d’eau. Je verrai par la suite, en fonction du Betta si je peux rajouter un ou deux poissons.  Température de l’eau actuelle (sans chauffage) : 26 °. Parfait.

aqua2.jpg

Vue sur le Betta Splendens

Le Combattant (Betta Splendens) est un poisson osseux appartenant à l’ordre des perciformes, dont la forme domestique existe dans différentes variétés de formes et de couleurs. Il ne doit jamais être maintenu dans un aquarium avec un autre mâle car à ce moment il y aurait un violent combat qui entraînerait la mort de l’un d’entre eux. Il doit d’ailleurs sa renommée à son caractère très belliqueux, développé par sélection en Thaïlande, dans le but d’organiser des combats. Il est d’ailleurs également appelé Combattant du Siam.

Le Betta Splendens se plaît admirablement bien dans son espace aquatique. Pour celles ou ceux qui ont ce type d’aquarium, quelques conseils me semblent utiles car on voit de tout sur le net. Par rapport à mes aquariums précédents, de 80 et 60 l, celui-ci ne demande qu’un minimum d’entretien. L’eau est toujours aussi claire et limpide qu’à ses débuts. De temps en temps, je rajoute de l’eau, afin que l’espace vitré soit totalement rempli jusqu’au sommet, avec 5mm de plus dans l’ouverture. Il faut savoir que si l’on doit intervenir dans l’aquarium, il faut enlever de l’eau pour ne pas que cela déborde. Cela ne me pose pas de problème majeur même avec de grosses mains. Concernant le courant, celui-ci est faible et ne semble pas gêner le Betta quand il vient respirer à la surface dans l’ouverture.

Suite à un incident rarissime, mon premier Betta est mort. En effet, dans le décor de fond, j’avais planté une cryptocorine et celle-ci a poussé en hauteur et constamment, j’étais obligé de couper les feuilles. Des algues vertes sont apparues, et un jour, j’ai retrouvé mon Betta coincé dans les algues. J’ai du couper celles-ci pour le déloger non sans mal, le sortir de l’eau car son œil était gonflé et que des filaments d’algues entouraient celui-ci. Je l’ai posé sur du sopalin et muni d’une loupe et d’une pince à épiler, et après plusieurs tentatives, j’ai réussi à enlever les filaments d’algues. Je l’ai remis ensuite à part dans un bocal avec une solution saline mais il n’a pas survécu.

J’ai donc changé de plante avec des feuilles plus amples, afin qu’elle pousse en largeur et non en hauteur. J’ai racheté un autre Betta, que j’ai surnommé Arthur. Trois Danios Rerio complètent l’aquarium, ainsi que des escargots (très utiles pour le nettoyage).

Pour la plante, j’ai utilisé du substrat spécial pour mini-aquarium (DeponitMix), pour l’eau, du Biotopol (JBL), pour la nourriture, du Novo Betta et Novo Bel (JBL) et des Daphnies (Riga), de temps en temps. Quand je suis absent pour les vacances par exemple, je met un bloc alimentaire (Riga). Ce n’est pas cher et c’est très bien.

2 réponses à “Aquariophilie”

  1. jcn54 dit :

    Et bien j’en ai appris des choses…
    Article très bien ècrit et tres accessible pour un nèophyte comme moi

    Dernière publication sur Jean Claude's news : Un ange parmi les anges

  2. valérie dit :

    Bonjour, j’ai moi-même craqué pour un fluval edge, et je souhaitais y installer un betta splendens. J’ai toutefois lu sur internet des avis controversés …. avez-vous rempli le fluval edge jusqu’au sommet, avez-vous cassé le courant de votre filtre, le betta arrive-t-il à aller respirer dans le petit espace à disposition ? Merci de nous faire part de votre expérience avec cet aquarium !

Laisser un commentaire

 

mes créations et passions |
lescousines72 |
Miss Sophie . |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LaSassavonnette
| Le monde de Cécile
| SAVINGS PROMOTION IN RWANDA